Moustache Academy

De et avec Astien Bosche, Ed Wood (Julien Pauriol), Mathurin Meslay 

Mardi 19 octobre 
Scolaire à 14h30
Tout public 18h30

Jeune public à partir de 5 ans

Le spectacle que les parents réclament à leurs enfants Le trio a démarré et s’est fait connaître avec son spectacle Le Grandiloquent Moustache Poésie Club au Théâtre du Rond-Point, puis sur les scènes des Trois Baudets, du Théâtre du Gymnase, de L’Européen, au Festival d’Avignon, etc.
Il a ensuite tourné avec son premier spectacle JP le Petiloquent, avant de créer en 2015 Moustache Academy. Avec Moustache Academy, le trio du Moustache Poésie Club retourne au CM2 et s’invite à la récré. Nos joyeux slameurs moustachus passent par l’énergie du hip-hop et du rap, dans un spectacle festif à l’écriture moderne et ludique bousculant les codes de la langue française, pour décaper au poil à gratter nos souvenirs d’écoliers : la maîtresse, le chouchou… ; mais aussi, nos joies (la rentrée, l’amitié), nos peines (les préjugés, les chagrins d’amour…) et parfois nos peurs (les caïds de la cour de récré).

Mise en scène : Julie Chaize Muller
Musique : Jonathan Oberlander
Son & Lumière : Xavier Hulot
Production Avril en Septembre

Partenaires CNV, SACD-Fond Humour, les Villes de Bois d’Arcy (78), Marcoussis (91), Saint-Vallier (71), Saint Mathurin sur Loire (49) et Toucy (89)

LA PRESSE EN PARLE

FRANCE-INTER : « Un spectacle frais, politique et très bien écrit » 
MEDIAPART : « Une langue française qui joue, qui pétille, qui rit, comme dans Molière. Classique et ludique, ça rime. On l’avait oublié.» « Cette académie-là fait plus pour l’harmonie joyeuse dans les préaux que toutes les réformes de l’enseignement. La paix des grands commence à la récré.» 
ELLE : « Bonnes blagues et participation du jeune public, c’est du rire assuré mais pas seulement. Ce trio milite aussi, mine de rien, contre la violence et les clichés.» 
LE PARISIEN MAGAZINE : « Ça percute et c’est drôle. Les gosses en raffolent.» 
REG’ARTS : « Tout est drôle, et tout est bien écrit. Quel que soit notre âge, on se laisse piéger par l’humour décalé de ces trois faux/vrais rappeurs. Les gamins et les fillettes reprennent en chœur les refrains, s’époumonent à crier les noms des trois héros sur scène et les adultes s’esclaffent sur certaines chansons qui décapent au poil à gratter des sujets comme la vie des Princesses ou les Clichés.» 
PARISCOPE : « Petits et grands sont littéralement aspirés par l’ambiance festive, tout le monde rigole et reprend à tue-tête les refrains.» 

Durée : 1h 

Tarif scolaire : 4 €
Tout public – Tarif unique  : 7 €

Pin It on Pinterest

Share This